importexportbusiness

Import export : comment suivre ses stocks en temps réel ?

L’élaboration d’une stratégie de gestion des stocks peut réduire les coûts et le gaspillage tout en augmentant la productivité et la satisfaction des clients. Par conséquent, le gestionnaire doit mettre en œuvre un contrôle approprié des stocks. Alors, comment s’y prendre ?

Stratégies : rotation des stocks et comptage !

Le terme « suivi des stocks » signifie la prise d’un inventaire physique des marchandises invendues. Il s’agit d’un système de contrôle de routine qui ne doit pas être négligé. Dans l’import-export, il est nécessaire d’assurer la traçabilité des articles. Cette action s’inscrit dans le cadre d’un contrôle régulier pour s’assurer que cela correspond bien à ce qui est enregistré dans le système. C’est ce qu’on appelle « l’inventaire tournant ». Alors que la technique de comptage prend du temps. La plupart des entreprises développent les deux techniques pour les inventaires cycliques.

Pour déterminer le temps nécessaire à la liquidation des stocks, divisez le stock moyen par le coût d’achat annuel et multipliez par 365 jours. Le temps moyen de liquidation des stocks est de 40,5 jours.

Les outils dont vous avez besoin !

Tout d’abord, les ressources humaines constituent le principal outil. Il est essentiel d’embaucher une personne compétente.

Ensuite, l’idéal est de recourir à un logiciel de comptabilité pour mieux organiser toutes les informations. Toutefois, des feuilles de calcul Excel suffisent. L’essentiel est de ne pas engager une grosse somme d’argent uniquement pour un logiciel. Cela implique la traçabilité par ordre chronologique de l’entrée et de la sortie des marchandises sur l’import-export. De cette manière, on peut analyser l’évolution des stocks en ligne en quelques minutes. En pratique, les documents comptables essentiels sont le bon de commande (BC), le bon d’entrée (BE), le bon de livraison (BL) et le bon de transfert (BT).

L’importance de la gestion des stocks !

L’inventaire en temps réel permet aux gestionnaires de mieux comprendre leur chaîne d’approvisionnement et leurs besoins d’achat. Cela permet aux entreprises de contrôler la fluctuation de la demande des clients en fonction des tendances du marché. Le système de gestion des stocks enregistre les factures, les ventes et les bons de commande.

Avec un système d’inventaire en temps réel, les entreprises peuvent visualiser les niveaux de stock sur l’ensemble du réseau. Cela permet d’économiser sur les coûts d’expédition, d’approvisionnement et de main-d’œuvre. Les arriérés peuvent augmenter les coûts de stockage et même se transformer en stocks à rotation lente, prenant de la place pour les produits à fort volume. Si un produit devient obsolète, l’entreprise peut être contrainte de le réduire, voire de le jeter.

Quitter la version mobile