importexportbusiness

LA TVA au réel : qu’est ce que c’est ?

Lorsqu’on exerce des activités professionnelles ou entrepreneur tel qu’on est, il faut faire face à des obligations administratives telles que la comptabilité et la fiscalité, sans parler des obligations juridiques. Mais la plus préoccupante se trouve la question de la TVA, une obligation fiscale qu’on ne peut s’en passer. Par exemple, on a la TVA au réel, etc.

La TVA au réel : qu’est-ce que c’est ?

La taxe sur la valeur ajoutée ou TVA est une sorte de régime imposable qui touche toutes activités professionnelles ou activités commerciales exercées à titre indépendant, notamment les entreprises, les start-ups ou professionnels indépendants. Il s’agit entre autres de la TVA au réel. Le régime de la TVA au réel concerne particulièrement les personnes morales dont le taux du seuil des chiffres d’affaires atteint jusqu’à 80% du capital. La taxe sur la valeur ajoutée ou TVA est une sorte de régime imposable qui touche toutes activités professionnelles ou activités commerciales exercées à titre indépendant, notamment les entreprises, les start-ups ou professionnels indépendants. Par ailleurs, la TVA au réel permet à l’entreprise de générer des crédits de TVA, voire des remboursements.

La TVA au réel : pourquoi doit-on choisir ce régime ?

Le redevable assujetti à la TVA au réel peut se voir attribuer un remboursement dans le cas où il y a un crédit de TVA, et ce, tous les mois. Ces derniers sont effectifs même le mois qui suit la déclaration de leurs activités professionnelles. En outre, on a la possibilité de récupérer la TVA sur les services d’achats ou d’investissement effectués. Trimestriellement, on doit faire environ quatre déclarations de la TVA au réel et d’une douzaine si mensuelle. Dans le cas où le régime sur la TVA au réel serait déclaré mensuellement, il n’y a pas de limites de chiffre d’affaires. D’une manière générale, l’entreprise est redevable par défaut à la TVA au réel. Raison pour laquelle il faut se plier aux conditions réglementaires qui ont été imposées par l’administration fiscale. Pour optimiser son flux de trésorerie, le choix de son régime de TVA est assez capital.

La TVA au réel : comment fonctionne-t-elle ?

L’entreprise redevable à la TVA au réel est tenue de faire une déclaration d’activité tous les mois ou les trimestres auprès du trésor public du lieu de son établissement. Dans sa déclaration, le professionnel indépendant doit tenir compte de la TVA collectée et de la TVA déductible. Elle doit joindre à sa déclaration le justificatif de paiement de la taxe qui a été due. Néanmoins, il faut prendre en compte de la taxe qui a été due annuellement pour pouvoir déclarer l’ensemble de ses opérations trimestriellement. Mais l’idéal est d’opter pour la déclaration des opérations mensuellement. Cela permet de suivre en permanence sa comptabilité pour éviter les mauvaises surprises en fin d’exercice.

Quitter la version mobile